Centre Culturel Amitabha. Bodhgaya, Inde

Sur le site prévu pour ce Centre, S.E. Ayang Rinpoche transmet, depuis de nombreuses années,  tant aux laïcs qu'aux moines et aux nonnes, de précieux enseignements, notamment ceux relatifs au Phowa, transfert de conscience dans la terre pure d’Amitabha au moment de la mort. A ce jour, un simple chapiteau protège les pèlerins des intempéries. Une fois ce projet abouti grâce à votre générosité et à celle d'autres bienfaiteurs de la Drikung Charitable Society, les pratiquants pourront recevoir les transmissions dans un espace adapté à cet effet.

Pour le bénéfice de tous, Rinpoché souhaite recréer dans ce centre le mandala et l’image des cent déités paisibles et courroucées qui apparaissent dans l’esprit du pratiquant au moment du bardo qui suit la mort. Familiarisé avec ces représentations, le pratiquant pourra, ainsi, dans l’état intermédiaire, les reconnaître.

Du seul fait de reconnaître une seule de ces divinités, le principe de conscience du défunt, se fondant en elle, atteindra la libération.

Le centre culturel comprendra également un columbarium, permettant aux disciples de préserver et d’honorer, dans la ville sainte de Bodhgaya, les restes de leurs proches.

 

 

AMITABHA  FRANCE 
Sous l'autorité spirituelle de S.E. K.C.Ayang Rinpoché
Association loi 1901, Journal Officiel du 29 juillet 2000 sous le N° 2522